Le monde du droit

Jeudi 21 septembre 2017

Vous êtes ici : Home
Première sanction pécuniaire prononcée par la CNIL  pour violation de données personnelles : un avant-goût de RGPD

Première sanction pécuniaire prononcée par la CNIL pour violation de données personnelles : un avant-goût de RGPD

{cmp_start...

La CNIL a rendu deux délibérations mettant en évidence l’actuelle évolution des sanctions qui...

{cmp_end}
Compliance : les entreprises ont un important travail à réaliser pour être en phase avec la nouvelle réglementation

Compliance : les entreprises ont un important travail à réaliser pour être en phase avec la nouvelle réglementation

{cmp_start...

Alors qu’à partir du 1er janvier 2018, toutes les entreprises de plus de 50 salariés devront mettre...

{cmp_end}
Ordonnances Macron : nouvelle donne dans le domaine du dialogue social

Ordonnances Macron : nouvelle donne dans le domaine du dialogue social

{cmp_start...

Marion Ayadi et Isabelle Ayache, Avocats, Raphaël Avocats commentent les ordonnances Macron sur le...

{cmp_end}
Création du cabinet Galembert Avocats, nouvelle structure en contentieux des affaires

Création du cabinet Galembert Avocats, nouvelle structure en contentieux des affaires

{cmp_start...

Galembert Avocats, une nouvelle structure en contentieux des affaires, fondée par Noémie de...

{cmp_end}
Prix de l'innovation 2017 de l'incubateur du barreau de Paris : appel à candidatures

Prix de l'innovation 2017 de l'incubateur du barreau de Paris : appel à candidatures

{cmp_start...

L’incubateur du barreau de Paris a lancé un appel à candidatures pour les prix de l'innovation...

{cmp_end}

Les professions réglementées se mobilisent

Envoyer Imprimer PDF

justice2Les professions réglementées se mobilisent suite aux propositions de réforme avancées par le Gouvernement.

professions-reglementees

Dans un communiqué commun du 9 septembre 2014, "les professions réglementées se mobilisent pour rétablir la vérité sur leur métier et lutter contre la libéralisation sauvage engagée par le gouvernement".

Ainsi, "Administrateurs judiciaires, biologistes, chirurgiens dentistes, commissaires-priseurs judiciaires, greffiers des tribunaux de commerce, huissiers de justice, mandataires judiciaires, notaires et opticiens ont décidé d'engager des actions communes afin de rétablir la vérité sur le sens et les conditions d'exercice de leur métier et lutter contre la libéralisation sauvage engagée par le gouvernement".

Pour ces professions, il s'agit "d'expliquer concrètement les conséquences économiques, financières et sociales des projets en cours et à venir du gouvernement pour les consommateurs, les patients, les justiciables et les chefs d'entreprise français, sans oublier les salariés de ces professions".

"Ces actions de mobilisation seront communiquées très prochainement, en particulier dans le cadre de l'élaboration du projet de loi relatif à la croissance et au pouvoir d'achat porté par le président de la République et son Premier ministre", conclut le communiqué.