Le monde du droit

Mardi 25 juillet 2017

Vous êtes ici : Home
Caroline Simon, Associée, GGV

Caroline Simon, Associée, GGV

{cmp_start...

Le Monde du Droit a interrogé Caroline Simon qui vient de rejoindre GGV en tant...

{cmp_end}
Les politiques d'évolution de carrière ne répondent pas aux attentes des fiscalistes

Les politiques d'évolution de carrière ne répondent pas aux attentes des fiscalistes

{cmp_start...

Selon une étude de Fed Légal, il existe un hiatus important entre les attentes des fiscalistes et...

{cmp_end}
Les 100 cabinets d'avocats d'affaires les plus suivis sur Twitter (Juillet 2017)

Les 100 cabinets d'avocats d'affaires les plus suivis sur Twitter (Juillet 2017)

{cmp_start...

Le Monde du Droit vous propose le classement du mois de juillet 2017 des 100 cabinets d'avocats...

{cmp_end}
Mention sur la facture d’honoraires de l’avocat des diligences effectuées pour le client

Mention sur la facture d’honoraires de l’avocat des diligences effectuées pour le client

{cmp_start...

Les honoraires réglés sur présentation de factures ne répondant pas aux exigences du code de...

{cmp_end}
Avocat : incompatibilité de l’honoraire de résultat avec l’aide juridictionnelle

Avocat : incompatibilité de l’honoraire de résultat avec l’aide juridictionnelle

{cmp_start...

En cas d’aide juridictionnelle partielle, l’avocat a uniquement droit à un honoraire complémentaire...

{cmp_end}

Les professions réglementées se mobilisent

Envoyer Imprimer PDF

justice2Les professions réglementées se mobilisent suite aux propositions de réforme avancées par le Gouvernement.

professions-reglementees

Dans un communiqué commun du 9 septembre 2014, "les professions réglementées se mobilisent pour rétablir la vérité sur leur métier et lutter contre la libéralisation sauvage engagée par le gouvernement".

Ainsi, "Administrateurs judiciaires, biologistes, chirurgiens dentistes, commissaires-priseurs judiciaires, greffiers des tribunaux de commerce, huissiers de justice, mandataires judiciaires, notaires et opticiens ont décidé d'engager des actions communes afin de rétablir la vérité sur le sens et les conditions d'exercice de leur métier et lutter contre la libéralisation sauvage engagée par le gouvernement".

Pour ces professions, il s'agit "d'expliquer concrètement les conséquences économiques, financières et sociales des projets en cours et à venir du gouvernement pour les consommateurs, les patients, les justiciables et les chefs d'entreprise français, sans oublier les salariés de ces professions".

"Ces actions de mobilisation seront communiquées très prochainement, en particulier dans le cadre de l'élaboration du projet de loi relatif à la croissance et au pouvoir d'achat porté par le président de la République et son Premier ministre", conclut le communiqué.