Les deux mandataires de l'AFER écopent d'une lourde sanction

Sociétés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les anciens dirigeants de l'AFER, poursuivis pour abus de confiance, ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris à restituer les 128 millions d'euros détournés et à deux ans de prison avec sursis. En raison de leur âge et de leur état de santé, les deux prévenus échappent à la prison ferme. Le président du tribunal a déclaré que Gérard Athias et André le Saux ont "sciemment détourné les sommes (...) qui provenaient de ristournes de commissions versées par l'assureur (...) qu'ils s'étaient appropriés au préjudice de l'association et de ses adhérents". C'est un jugement d'une grande sévérité qui a été rendu car le tribunal est allé bien au-delà des réquisitions du parquet. Le montant de la confiscation constitue un record et les adhérents qui s'étaient portés partie civile à (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Juliette Mel et Nicole Belloubet s'expriment à propos de l'ouvrage Femmes de loi

Aguera Avocats, Lauréat du Palmarès du Droit Lyon 2021 :