UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Restructuration et plan de cession de la filiale française Toys'R'US : Orrick conseille Tru Taj et les autres actionnaires

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Orrick a conseillé Tru Taj et les autres actionnaires de Toys’R’US dans le cadre de la restructuration et du plan de cession de la filiale française.

orrick 2017Le tribunal de commerce d'Evry a rendu ce lundi après-midi sa décision et a retenu l’offre de Cyrus Capital associé à Picwic (famille Mulliez) pour la reprise des actifs et des salariés de la partie française du groupe, en redressement judiciaire et en sauvegarde depuis fin juillet après la faillite en mars dernier du groupe américain et la fermeture des 735 magasins de l'enseigne aux États-Unis. Cette reprise de la filiale française évite la fermeture des magasins Toys’R’US en France et répond à l’objectif fixé de s'imposer dans un secteur en pleine mutation et d’élargir son rôle au-delà de la distribution de jouets.

L’équipe pluridisciplinaire d’Orrick était menée par Saam Golshani (partner) et Alexis Hojabr (partner) et était composée d’Alice Leonard (collaboratrice) sur les aspects corporate et restructuring, Frédéric Lalance (partner) et Emmanuel Avramesco (collaborateur) sur certains aspects stratégiques et Hélène Daher (partner) sur les aspects de droit social.

L’équipe De Pardieu Brocas Maffei conseillait Toys’R’US et était composée de Joanna Gumpelson, Associée et Salim Lemsefferpour les aspects de restructuration, Nadine Gelli, associée, et Sonia Bouaffassa, counsel, pour les aspects de droit fiscal, Philippe Rozec, associé, et Isabelle Dauzet et Louise Thiébaut pour les aspects de droit social.