UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Stephenson Harwood accompagne le management du groupe Ecore

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’équipe corporate private equity de Stephenson Harwood a conseillé le management du groupe Ecore dans le cadre de la renégociation du management package liée à un refinancement high-yield de 255 M€.

stephenson harwood 2015Le groupe Ecore, l’un des leaders du recyclage en France et en Europe, maîtrise l’ensemble des activités de la chaîne du recyclage : de la collecte de matériaux en fin de vie à la commercialisation de nouvelles matières premières secondaires en France, en Europe et dans le monde. Détenu à 49 % par le fonds américain H.I.G Capital depuis 2016, le groupe a généré l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,3 Md€. Il intervient aujourd’hui sur le recyclage et la valorisation de 3,7 millions de tonnes de matériaux et emploie plus de 1400 personnes.

Cette opération de refinancement est structurée à l'aide d'une émission obligataire de type high-yield pour un montant global de 255 M€. Souscrites auprès d'investisseurs institutionnels, les nouvelles obligations bénéficieront d'un taux variable et d'une maturité de six ans. Barclays est intervenu en tant que conseil et teneur livre de l'émission. Ce refinancement permettra au groupe Ecore de réaliser son expansion en France et en Europe grâce à l’acquisition de nouveaux points de collecte.

Dans le cadre de cette opération, le management du groupe Ecore était conseillé par l’équipe corporate private equity de Stephenson Harwood, représentée par Patrick Mousset, associé, accompagné du cabinet Jeausserand Audouard sur les aspects de droit fiscal. L’équipe était déjà intervenue en 2016 auprès du nouveau management dans le cadre de la mise en place du management package lors de l'entrée de H.I.G Capital au sein du groupe.