UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La clause de contribution aux charges du mariage a portée de présomption

Famille
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lorsqu’un des époux estime qu’il a excédé son obligation de contribution aux charges quotidiennes du mariage stipulée dans le contrat de mariage, il lui revient de le démontrer.

Un couple s’est marié sous le régime de la séparation des biens. Leur contrat stipule que les époux doivent contribuer au jour le jour aux charges du mariage à proportion de leurs facultés. Ils ont divorcé après avoir acquis une résidence secondaire en indivision. La cour d’appel de Poitiers a accordé le 30 janvier 2018, une créance à l’époux sur l’indivision. Ce dernier estimait effectivement qu’il avait excédé son obligation de contribuer aux charges du mariage par sa participation au financement. L’arrêt a retenu que l’épouse devait démontrer que son ex-mari n’avait pas contribué au jour le jour aux (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne