CMAP : Concours National de la Médiation

Institutions
TAILLE DU TEXTE

Sensibiliser les jeunes aux techniques de la médiation : le CMAP place les étudiants en situation de règlement de conflits commerciaux.

Les 24 et 25 mars prochains, le CMAP organise la 3ème édition du Concours National de la Médiation en partenariat avec le cabinet Fidal et l’école Advancia-Negocia.

Il a pour vocation de sensibiliser les futurs chefs d’entreprise, avocats et juristes à la pratique de la médiation. Il s’agit pour eux d’en comprendre l’esprit et d’en appréhender les techniques en menant une médiation dans des conditions aussi proches que possible de la réalité.

Ce concours national se déroule sur 2 journées consécutives, consacrées à des jeux de rôle. Cette année, ce sont 25 équipes d’étudiants issus d’écoles de commerce, management et entreprenariat (ESSEC, ESCP, Advancia-Negocia), d’avocats (Ecole de Formation professionnelle des Barreaux – EFB, Haute Ecole des Avocats Conseil – HEDAC), de sciences politiques (Sciences Po Paris) et de Masters de Droit (Universités de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Bordeaux, Pau, Tours, Nancy, Montpellier 1, Panthéon Sorbonne) qui s’affronteront à Paris dans les locaux de l’école Advancia Negocia.

Ils seront évalués par un jury composé de 3 professionnels : avocats, experts comptables, magistrats, ou dirigeants en poste dans de grandes entreprises telles que Total, Orange, Disney, Thalès, Vivendi, EDF, SNCF… Deux d’entre eux incarnent les parties en conflit sous la supervision du Président observateur.
Le médiateur, joué par un étudiant, dispose d’une heure pour accompagner les parties en conflit vers un accord. 30 minutes supplémentaires sont consacrées à la délibération du jury et au débriefing avec l’étudiant.
A la clé pour les vainqueurs, plusieurs prix dont une formation de 56 heures à la médiation interentreprises pour le gagnant, un stage au sein du cabinet FIDAL, un stage au CMAP ainsi que de nombreux ouvrages de référence.

« Le concours de médiation du CMAP présente l'avantage d'être le seul concours de médiation francophone, conçu par un organisme prestigieux et réputé, avec lequel le Master Arbitrage & Commerce international de l'Université de Versailles a conclu un partenariat dès sa création. Avec trois ans de recul, on constate que le concours est très bien organisé, avec des vrais professionnels de la médiation, ce qui n'était pas évident. En outre, il pallie au maximum l'aléa inévitable de la médiation car, à l'inverse des concours d'arbitrage, les étudiants jouent ici le rôle du tiers, et non pas celui de parties. Ils sont donc bien plus tributaires de la partition que joueront les autres acteurs de la simulation. Longue vie à ce concours ! », déclare  M. Thomas Clay, Doyen de l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines.

L'annuaire du Monde du Droit