UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Défense de l’environnement : le barreau de Marseille mobilisé

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le barreau de Marseille et Green Cross France et Territoires ont signé une convention d'amitié lors de la Juris'cup, vendredi 14 septembre au CNTL.

Le barreau de Marseille poursuit sa mobilisation pour la défense l'environnement dans la continuité de l’opération "Tous avocats de l’eau" effectuée à Marseille en 2012 lors du 6ème Forum Mondial de l’Eau, et de ses engagements pris en faveur de la Déclaration Universelle des Droits et Devoirs de l’Humanité en 2017.

Situé dans une ville portuaire indéniablement liée à la Mer, le barreau de Marseille est au cœur des échanges commerciaux internationaux et des problématiques qui y sont liées. Le barreau de Marseille, constitué de plus de 2 400 avocats de spécialités différentes ne peut que constater l’importance grandissante et vitale des enjeux climatiques. Il souhaite s’engager pleinement dans la protection environnementale et le développement durable. Il entend favoriser la mise en place de rencontres, d’échanges et de formations à l’international avec des organisations désireuses de développer des relations de réciprocité dans ces domaines.

Créée en 1993 par Mikhaïl Gorbatchev, suite au Sommet de Rio 1992, Green Cross est une organisation internationale qui s’attache à mettre en visibilité des clés pour agir, des solutions concrètes qui permettent de faire passer les humains et les territoires de la vulnérabilité à la résilience. Présidée par Jean-Michel Cousteau, dirigée par Nicolas Imbert, la branche française de l’organisation, Green Cross France et Territoires, agit selon 5 domaines d’intervention : eau littoral et océan, alimentation, énergie et ville durable, économie circulaire, solidarité et coopération.

Dans la perspective du congrès mondial de la nature qui se déroulera en 2020 dans la cité phocéenne, et en alliant les énergies, le barreau de Marseille ambitionne légitimement de jouer un rôle essentiel pour être à l’avant-garde de la transition écologique, via la généralisation de nouveaux outils juridiques.