UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Etats généraux de l’avenir de la profession d’avocat : le CNB lance une première consultation en ligne

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil national des barreaux (CNB) lance sa première consultation nationale en ligne "Quels avocats pour quels défis dans la société du XXIème siècle ?", à destination de tous les avocats et élèves-avocats, pour "dessiner avec eux l’avenir de la profession".

Les avocats et les élèves-avocats sont invités à faire connaitre leurs priorités pour la profession dès aujourd'hui et jusqu'au 20 décembre 2018 sur la consultation "Quels avocats pour quels défis dans la société du XXIème siècle ?""Quels avocats pour quels défis dans la société du XXIème siècle ?". Ils peuvent voter pour les thématiques qui leur semblent prioritaires, en proposer de nouvelles et argumenter. Les thématiques retenues feront ensuite l’objet de propositions par des groupes de travail.

Deux thèmes conduisent cette première consultation :

  • Quels sont les défis de société auxquels les avocats doivent répondre ? Vieillissement de la population, migrations, conquête spatiale, énergie, démocratie...
  • Quels avocats relèveront ces défis ? Comment déterminer les nouveaux contours de la profession ?
    Une démarche collaborative inédite en plusieurs étapes

A l’issu de cette première consultation, des groupes de travail seront mis en place pour formuler des propositions, groupes de travail dont les avocats et élèves-avocats feront partie intégrante - également ouverts à la société civile.

Les propositions des groupes de travail seront soumises à une seconde consultation ouverte à toutes les professions du droit. Les propositions retenues seront débattues lors de l’événement de restitution les 27 et 28 juin. Enfin, le CNB s’emparera des propositions de la profession pour les porter auprès des pouvoirs publics.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

etatsgenerauxavocats2018