UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Retraites : Edouard Philippe maintient son projet d’intégrer les avocats dans le régime universel

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

A l'occasion de la rencontre avec les représentants des avocats qui s'est déroulée hier soir, le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé qu’il maintenait son projet d’intégrer les avocats dans le régime universel.

Le Premier ministre Edouard Philippe a reçu jeudi soir à Matignon, les représentants des avocats (Christiane Féral-Schuhl, présidente du CNB, Hélène Fontaine, présidente de la Conférence des bâtonniers et Olivier Cousi, bâtonnier de Paris). Cette réunion a eu lieu après plusieurs réunions techniques à la Chancellerie cette semaine.
Edouard Philippe « s'est félicité du travail réalisé cette semaine par les représentants de la profession avec les ministres pour établir un état des lieux objectif de l'impact de la réforme proposée par le gouvernement pour les avocats». « Ces travaux montrent que les avocats pourront bénéficier, avec le système universel, de pensions plus élevées que dans leur régime actuel", poursuit le communiqué, qui confirme "l'engagement de modifier le calcul de l'assiette de cotisations sociales, afin de compenser toute hausse de cotisation liée au système universel jusqu'en 2029, au travers d'un abattement de 30% comme le prévoit la réforme pour l'ensemble des travailleurs indépendants » ajoute le Premier ministre.

Aucune nouvelle proposition selon le CNB

De son côté, le Conseil national des barreaux (CNB), indique dans un communiqué que « ces rencontres ont permis de confirmer que les avocats ont parfaitement raison de vouloir préserver leur régime autonome. Elles n’ont pas permis de lever le flou qui entoure le régime universel.»   
« Le Premier ministre nous a confirmé qu’il maintenait son projet d’intégrer les avocats dans le régime universel et n’a formulé aucune nouvelle proposition », poursuit le communiqué.

L’assemblée générale du CNB décidera samedi 25 janvier au matin des suites du mouvement des avocats et de ses modalités.
Une nouvelle réunion est prévue avec le Premier ministre le dimanche 2 février.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

Voir aussi :