Le barreau de Paris organise sa Journée du Numérique le 10 septembre prochain

Institutions
TAILLE DU TEXTE

Journée du Numérique du barreau de Paris  le 10 septembre 2021, Maison des avocats, Porte de Clichy.

Malgré la crise sanitaire et quelques ajustements, le Plan numérique, initiative du Bâtonnier Olivier Cousi, poursuit sa route sous la maîtrise d’œuvre d’Eric Le Quellenec, avocat membre du Conseil de l’Ordre, secrétaire de la commission numérique et co-référent de l’Incubateur du Barreau de Paris. Cet Incubateur et les membres d’Avotech, première association d’avocats créateurs de legaltech s’y sont pleinement investis et mobilisés. Ce plan va culminer avec cette grande journée du numérique visant à amener tout confrère quel que soit ses compétences et son appétence pour le numérique à s’emparer du sujet pour mieux travailler, gagner en productivité, développer son activité et sa clientèle et pourquoi pas se lancer dans l’entreprenariat numérique pour les plus aguerris.

Grandes étapes du plan numérique

La première étape du plan numérique a consisté à ouvrir une plateforme intelligente accessible à l’adresse www.numerique.avocatparis.org laquelle, en fonction de réponses à des questionnaires, oriente les confrères vers des fiches pratiques sur chaque sujet rentrant dans le cadre du Plan numérique. Ces fiches renvoient vers des offres préférentielles de la centrale de référencement des avocats Praeferentia.

Laseconde étape du Plan numérique s’est concrétisée dans l’organisation de webinars et formations sur la productivité grâce au numérique mais encore sur la maîtrise des ressources documentaires en ligne. Un parcours complet e-learning sur la cybersécurité avec le partenaire SideQuest ou encore sur la maîtrise des outils bureautiques figurent également au catalogue toujours en évolution.

L’ensemble de ces formations à distance est automatiquement éligible à la formation continue grâce à un travail important en concertation avec les intervenants et le service de la formation continue du Barreau de Paris.

La troisième étape du plan numérique est cette grande « Journée du Numérique » en présentiel. Pour la première fois à la Maison des avocats (MODA), porte de Clichy, tous les avocats pourront gratuitement le vendredi 10 septembre 2021 participer à des sessions plénières, de nombreux ateliers proposés par niveaux et des sessions de « speed coaching » animés par des services de l’Ordre dont la direction des systèmes d’information du Barreau et des experts, comme par exemple sur la cybersécurité. Outre les membres de l’Incubateur, le Barreau entrepreneurial, des experts déjà contributeurs de la plateforme du plan numérique, les membres d’Avotech mobilisés par son président Mathieu Davy travaillent ardemment au succès de cette première édition qui en appellera beaucoup d’autres.

Les ambitions et le programme de la journée du numérique

Le projet de la « Journée du Numérique » était déjà en discussion avant la survenance de la Covid19. Or, avec la crise sanitaire en cours, le numérique est devenu (encore plus) omniprésent dans la vie professionnelle comme personnelle.

Toutefois, l’accélération de la pénétration du numérique dans l’exercice professionnel soulève un certain nombre de questions, qu’elles soient déontologiques ou relatives à la manière dont on peut exercer, aujourd’hui, la profession d’avocat.

L’organisation d’une journée intégralement consacrée au numérique pour le bénéfice des avocats constitue la parfaite occasion pour traiter toutes ces questions.

Ainsi les thématiques des tables-rondes et des ateliers de la Journée du Numérique ont été conçues pour coller au cœur des préoccupations de nos confrères : équipement numérique et/ou documentaire, les activités de l’avocat à l’ère numérique ou encore des questions de prospective telles que le recours à l’intelligence artificielle.

Afin de pouvoir répondre aux attentes et besoins du plus grand nombre de confrères, il apparaissait pertinent d’élaborer des parcours différenciés selon le niveau de « maturité » numérique de chacun. Ainsi certains ateliers s’adresseront à des personnes déjà initiées à certaines problématiques alors que d’autres seront destinés à un public un peu plus profane.

Il s’agit aussi de démontrer aux confrères parisiens que la plupart des initiatives de legaltech actives et en croissance aujourd’hui, sont construites par des avocats pour les avocats, et qu’il ne doit donc pas exister de frein entre confrères, à l’utilisation de ces nouveaux services. Cette Journée sera de plus, l’occasion pour ces confrères entrepreneurs de faire partager leur expérience dans la transformation numérique de leurs cabinets, et d’expliquer leurs solutions et leurs écosystèmes de croissance. Les avocats de l’Incubateur du Barreau de Paris, membres actifs comme « incubés » mais aussi les adhérents d’Avotech seront donc présents en nombre, que ce soit sur les tables plénières de conférence, que sur les ateliers pratiques de formation et les stands de démonstration, sans oublier des experts et Mme Naïma Moutchou, députée qui ouvrira les travaux. En tant qu’ancienne avocat et actuellement vice-présidente de la commission des lois, elle a une vision très ouverte et positive de la place et du rôle des avocats dans la transformation numérique des services juridiques comme judiciaires. Ce dynamisme des avocats sera parfaitement illustré par les « pitchs » qui rythmeront les travaux en plénière et une permanence en bibliothèque comme dans la cafétéria de la nouvelle maison des avocats.

Enfin, la Journée du Numérique offrira au Centre de documentation de l’Ordre l’occasion de présenter les dernières évolutions de ses ressources numériques, et ses diverses formations, lors des tables-rondes et dans ses locaux de la MODA. Les visiteurs pourront en savoir plus sur les formules d’abonnements négociées avec les principaux éditeurs juridiques au bénéfice des petites structures. À noter que ces éditeurs outre des partenaires de référence dans le numérique seront présents le 10 septembre (stands installés dans la cafétéria). La Loi des Ours, conseil spécialisé en solutions de documentation juridique a prêté son concours pour les formations du printemps dernier et les négociations avec les éditeurs. L’intelligence artificielle appliquée au droit est aussi au programme, plusieurs ateliers y seront consacrés et dûment représentés par les acteurs clés du domaine.

Programme complet disponible sur :

https://fr.zone-secure.net/109394/1380904/#page=11

L'annuaire du Monde du Droit

Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier

Débats du Cercle 2021 : interview de Donatien de Longeaux, Directeur Juridique, UBS France