Ross Howard, Counsel, Clifford Chance

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Ross Howard - Avocat - Clifford ChanceLe Monde du Droit a rencontré Ross Howard qui vient de rejoindre Clifford Chance en qualité de Counsel.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

J'ai débuté par un "training contract" au sein du cabinet Simmons and Simmons à Londres avant de rejoindre leur équipe Energie et Grands Projets à Paris. Après quatre années, j'ai été recruté par le cabinet Freshfields Bruckhaus Deringer à Paris, puis à New York afin de les aider à développer l'activité Partenariats Publics Privés (PPP) aux Etats-Unis.
De retour à Paris en mars 2009, j'ai intégré l'équipe énergie et infrastructure du cabinet Orrick Rambaud Martel.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Clifford Chance ?

Après plus de 10 années d'exercice en tant que solicitor, je souhaitais recentrer mon activité sur le financement de projets internationaux qui sont, pour la plupart, régis par le droit anglais.
L'équipe projets de Clifford à Paris est indéniablement considérée comme un leader dans ce domaine et j'y vois une belle opportunité de contribuer au développement d'un véritable pôle de financement de projets internationaux à Paris.
De plus l'équipe intervient dans des secteurs d'activité diversifiés et sur une zone géographique très étendue : son champ d'intervention va bien au-delà de l'Afrique francophone, la région traditionnellement traitée depuis Paris. 

Quels sont vos domaines d’intervention ?

J'interviens principalement sur des financements de projets internationaux dans les secteurs de l'énergie, de l'eau et des infrastructures.
Mon expérience m'a amenée à intervenir aussi bien au Moyen Orient qu'en Afrique du Nord, en Afrique sub-saharienne mais aussi en Amérique Latine et aux Etats Unis. Je suis assuré de pouvoir garder la même richesse d'intervention dans un cabinet comme Clifford Chance.
Je continuerai également à intervenir en financement de projets domestiques (en droit français), dans les domaines des PPP et de l'énergie.

Qui conseillez-vous ?

Je conseille tant les investisseurs, à la fois industriels (constructeurs et développeurs) et financiers (fonds d'investissement), que les prêteurs.
En ce qui concerne les prêteurs, j'interviens aux côtés de banques commerciales, mais également, et dans le climat actuel surtout, pour les grandes institutions financières internationales et les agences de crédit à l'exportation.
Enfin j'ai déjà travaillé comme conseil de la personne publique à l'étranger sur des projets d'énergie et d'infrastructure.

Quels sont vos objectifs pour l’année 2011 ?

Ma priorité sera bien entendu d'intégrer l'équipe de Clifford Chance et de participer activement à sa croissance sur de nouveaux marchés, notamment en Turquie où nous venons d'ouvrir un bureau.
Il y a également des opportunités importantes en matière de projets pétroliers, un secteur dans lequel nous avons un très bon "track record".


Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.