UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Arthur Sauzé : « Les conférences TEDx sont des conférences internationales dédiées à la technologie, à l'éducation et au design »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Monde du Droit a interrogé Arthur Sauzé, avocat au barreau de Paris et consultant legaltech, à l'occasion de sa participation à la conférence TEDX d'Orléans.

Qu'est ce qu'une conférence TEDx ?

Les conférences TEDx sont des conférences internationales dédiées à la technologie, à l'éducation et au design. Il y a des conférences TEDx dans toutes les grandes villes du monde. Chaque conférence TEDx rassemble des speakers de tous horizons, animés par une volonté commune de "partager des idées pour changer le monde".

Comment participe-t-on une conférence TEDx ?

Pour effectuer une conférence TEDx, il convient d'abord de choisir celle à laquelle vous souhaitez participer. A titre personnel, ayant fait mes études dans le Loiret, j'ai choisi de postuler au TEDx Orléans. J'ai tout d'abord postulé sur le site internet TEDx Orléans. Puis, j'ai passé un entretien sur skype, et enfin un dernier entretien avec le pôle speaker. Il est nécessaire d'avoir au préalable défini l'objet de son talk, d'être particulièrement engagé et d'avoir déjà une crédibilité dans notre secteur d'activité.

Parlez-nous de votre sujet ?

Le sujet de mon talk était "pourquoi la technologie peut réhumaniser la justice". En effet, à l'occasion de mes différentes interventions dans les barreaux et les Universités, il était souvent avancé que les legaltech déshumanisaient la profession d'avocat. Je suis toutefois convaincu du contraire. L'objectif de mon TEDx était double :
- Démontrer aux professionnels du droit que les legaltech (robotisation, justice prédictive, etc.) peuvent permettre de favoriser l'égal accès au droit et d'améliorer la relation-clients.
- Donner, pour les justiciable, une image de l'avocat plus accessible et plus humaine.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)