« Nous sommes convaincus que les organisations traditionnelles des cabinets d'affaires constituent aujourd'hui un handicap »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Interview de Valérie Mayer et Dominique Doise, nouveaux associés du cabinet Vatier.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Vatier ?

Nous connaissions Delphine Ricard, co-gérante du cabinet, puisque nous avons été ensemble dans un précédent cabinet. Nous avions alors pu apprécier son professionnalisme, son dynamisme et sa capacité à rassembler les équipes dans des projets communs. Son rôle au sein de Vatier a donc naturellement constitué notre premier motif d’intérêt pour ce cabinet.

Nous avons ensuite retrouvé chez l’ensemble des associés le même esprit d'entreprise et d’équipe, le même sens du service, que nous partageons depuis toujours. Avoir les mêmes valeurs a été déterminant dans notre choix.

Le fait que ce cabinet comporte à la fois la renommée et l’expérience d’un Avocat comme le Bâtonnier Bernard Vatier, et la jeunesse, le dynamisme et la capacité d’adaptation à une profession en pleine mutation de ses autres associés, nous a également séduits : notre binôme s’est retrouvé dans cette dualité, riche de complémentarité.

Le projet d’intégrer l’équipe Banque & Assurance du cabinet afin de la renforcer en y ajoutant notre expertise en matière bancaire, et notamment en droit bancaire international, tout en bénéficiant de l’expertise de nos associés en droit des assurances, procédures collectives ou encore droit immobilier, a également été un argument de poids dans notre décision. Par ailleurs, notre deuxième majeure, le contentieux commercial ou arbitral, ne pouvait pas trouver mieux pour s’épanouir qu’au sein du cabinet Vatier, renommé dans ce domaine.

Vatier nous a par ailleurs séduits par sa participation dynamique au réseau de l’Union Internationale des Avocats, dans laquelle notre Associée Delphine Jaafar est très impliquée, et sa participation active à la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune, actuellement présidée par le Bâtonnier Bernard Vatier, qui regroupe des avocats de 45 pays de droit civil.

Enfin, Vatier a pour avantage d’avoir intégré l’apport des nouvelles technologies et adopté une organisation performante en supprimant au mieux les coûts et contraintes administratives inutiles. Cela nous permet de consacrer le maximum de notre temps à des activités à haute valeur intellectuelle ajoutée, dans le meilleur intérêt de nos clients, car nous sommes convaincus que les organisations traditionnelles conservées encore par de nombreux cabinets d’affaires constituent aujourd’hui un handicap.

En résumé, nous avons rejoint Vatier car nous avons été enthousiasmés par ses membres, son professionnalisme, sa vision et son dynamisme. Nous sommes heureux de participer au développement collectif de ce cabinet humain et moderne au passé riche, dans l’avenir duquel nous croyons beaucoup.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

Il y en a beaucoup car nous avons la chance de faire un métier passionnant où l'on ne s'ennuie jamais et où l'on apprend toujours. Les beaux succès judiciaires font évidemment toujours plaisir, surtout lorsque l'on fait progresser sur tel ou tel point la jurisprudence, ce qui nous est arrivé à plusieurs reprises ; mais il y a aussi la progression permanente en matière de conseil, où l'on a l’occasion de mettre en œuvre à la fois notre expérience du contentieux et la maîtrise de techniques diverses.

L’aspect humain est également très important pour nous : nous avons développé de véritables relations de confiance avec nos clients, banquiers opérationnels ou juristes de banque, une estime mutuelle, permettant un partenariat intellectuellement stimulant et humainement chaleureux ; nous avons un réel attachement pour nos clients, et cet aspect humain est pour nous aussi important, aussi valorisant, que le plaisir intellectuel que nous procure cette profession.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Nous avons une spécialité relativement rare dans le domaine dit du « Trade Finance » – le financement du commerce international – particulièrement en matière de crédits documentaires et de garanties bancaires internationales.  Nous intervenons plus généralement, tant en conseil qu'en contentieux dans tous les domaines du droit bancaire.  Nous tenons à cette diversité, qui nous a permis d’acquérir une culture générale et une compréhension des besoins de notre clientèle constituant un atout précieux pour mener à bien les dossiers qui nous sont confiés.

Nous avons aussi une activité de contentieux commercial non bancaire, notamment en matière d’arbitrages internationaux, souvent en langue anglaise.

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

Il y en a sans arrêt en matière bancaire, mais nous citerons les incertitudes actuelles sur les activités internationales de négoce, attestées ces derniers mois par des faillites retentissantes en Asie.

Qui conseillez-vous ?

Nous travaillons pour certaines des plus grandes banques françaises, pour des banques ayant une spécialité « métier », ainsi que pour de nombreuses banques et entités commerciales étrangères.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier) 

A propos de VATIER

VatierVatier est une équipe pluridisciplinaire aux compétences complémentaires dont les expertises sont reconnues dans divers secteurs d’activités. Nous sommes présents sur le territoire national et à l’international.
Nous sommes des avocats partenaires de nos clients. Nous créons des passerelles entre des services, des acteurs où la mutualisation prend tout son sens, dans un objectif commun, celui de la défense des intérêts de nos clients. La transversalité est partie intégrante de l’ensemble de nos actions, elle nous permet de définir des solutions novatrices adaptées à chacun de nos clients. https://www.vatier.com/

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.