Sindhura Swaminathan : « Mon objectif principal est de construire une équipe au bureau de Paris qui soit reconnue mondialement pour son expertise dans le monde du financement de projets »

Interviews
TAILLE DU TEXTE

Nouvelle étape pour Eversheds Sutherland à Paris, qui confirme ses ambitions et son attractivité avec le recrutement de Sindhura Swaminathan en tant qu'associée. Elle a pour objectif de construire au sein d’Eversheds Sutherland une pratique innovante axée sur une relation de co-développement. Ce positionnement s’illustre par une collaboration étroite avec les clients français et internationaux, qui permet d’appréhender les besoins actuels et futurs.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Eversheds Sutherland ?

C'est une histoire d'alignement de planètes. J'étais extrêmement heureuse chez White & Case, où j'avais une carrière très prometteuse et la possibilité de devenir associée. Là-bas, j'ai eu l'occasion de travailler avec des personnes extraordinaires, dont beaucoup sont devenues des amis proches. Lorsque cette opportunité chez Eversheds Sutherland est venue frapper à la porte, il m'était presque impossible de dire non. J'ai réalisé que je voulais un nouveau défi. Eversheds Sutherland m'offre une plateforme internationale dotée d'un vaste réseau de collaboration qui me permet de me développer en tant qu'avocate, associée et leader. Elle me donne également la possibilité de continuer à travailler en étroite collaboration avec deux de mes chers amis et collègues (l'un a déjà commencé et l'autre est en route). Comme je l'ai déjà mentionné, un alignement de planètes.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

J'ai commencé comme stagiaire au bureau de White & Case à Londres, où j'ai obtenu mon diplôme de solicitor en juin 2010 dans le domaine de l'énergie, des infrastructures, des projets et du financement d'actifs. Tout au long de ma carrière, j'ai vécu et travaillé à Londres, New York, Paris et Johannesburg, où j'ai continué à progresser en tant qu'avocate travaillant sur des opérations multi-juridictionnelles et j'ai été promu au rang de Counsel. J'ai également effectué un détachement auprès de l'IFC (International Finance Corporation) pendant un an à Johannesburg et auprès de Proparco (une filiale de l'Agence Française de Développement) pendant une autre année à Paris. Dès mon arrivée au bureau de Paris, j'ai décidé de passer le barreau de Paris et je suis maintenant une avocate doublement qualifiée en droit français et anglais. J'ai eu une carrière très intéressante et internationale et je n'en regrette pas une seconde.

Anecdote amusante : l'une de mes toutes premières expériences professionnelles, alors que j'étais en deuxième année d'université à la Nottingham Law School, a eu lieu chez Eversheds Sutherland.

Qui vous a le plus influencé votre carrière ?

Il y a eu certains avocats merveilleux qui ont eu un impact sur ma carrière. Pour n'en citer que quelques-uns, il s'agit d'Alison Weal, Victoria Westcott, Paule Biensan et Carina Radford. Ce sont quatre femmes formidables que j'admire profondément pour leur talent, leur force et leur résilience. J'ai eu la chance de travailler avec ces quatre femmes. Leurs conseils m'ont aidé à devenir l'avocate que je suis aujourd’hui.

Sur une note plus personnelle, je dois aussi beaucoup à mes parents qui n'ont jamais cessé de me soutenir dans mes choix et mes aventures (professionnelles et personnelles). Ils m'ont toujours poussé à être la meilleure.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

Deux d'entre eux me viennent à l'esprit.

L'un concernait les négociations complexes d'une énorme transaction d'infrastructure en Turquie. Toutes les parties à la transaction se sont réunies dans un magnifique bâtiment à Vienne où nous avons passé 72 heures ensemble dans une pièce, jour et nuit. 18 personnes, dans une pièce, à Vienne. Il y a eu des discussions animées mêlées de rires. Nous avons réussi à trouver une solution à chaque point de blocage. C'est ce que j'aime dans mon travail. Rencontrer des gens intéressants, travailler sur des projets avec un résultat tangible et trouver des solutions.

La second concernait la livraison du plus grand bateau de croisière (à l'époque en tout cas) du monde à Saint Nazaire. La satisfaction de voir l'opération sur laquelle vous avez travaillé pendant des années se concrétiser avec vos clients à vos côtés est tout simplement merveilleux.

Qui conseillez-vous ?

Je suis spécialisée dans le financement de projets, le financement d'actifs et le financement d'exportations.

Dans le domaine du financement d'actifs, je représente des banques et des emprunteurs dans le cadre du financement d'avions, de chemins de fer, de navires, de satellites et d'autres actifs mobiliers. Ces transactions comportent des aspects de financement structuré et impliquent généralement des agences de crédit à l'exportation européennes et internationales.

Dans le domaine du financement de projets, j'ai participé à des transactions importantes en Afrique, en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient. J'ai notamment une expérience significative en matière d'énergie (avec un accent sur les énergies renouvelables) et de financement d'infrastructures (telles que les routes, autoroutes, hôpitaux, chemins de fer, mines, etc.) Je conseille des sponsors et/ou emprunteurs français et internationaux, ainsi que des prêteurs tels que des banques commerciales françaises et étrangères et des banques multilatérales de développement.

Quels sont vos objectifs pour ce cabinet ?

Mon objectif principal est de construire une équipe au bureau de Paris qui soit reconnue mondialement pour son expertise dans le monde du financement de projets, du financement d'actifs et du financement d'exportations. Nous aurons la capacité de traiter des dossiers de droit anglais, de droit français et de droit OHADA depuis le bureau de Paris. Avec Louis-Jérôme Laisney et le troisième aventurier (qui nous rejoindra sous peu), je ne doute pas que nous serons en mesure de construire une pratique qui comprendra une équipe de financement de projets totalement intégrée.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier  

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.