UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Hogan Lovells : Miguel Zaldivar proposé pour être le prochain CEO

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Board du cabinet international Hogan Lovells a proposé à l’unanimité Miguel Zaldivar pour être nommé CEO de la firme à compter du 1 juillet 2020, pour un mandat de quatre ans. Il prendra la suite de l’actuel CEO, Steve Immelt, qui occupe le poste depuis six ans.

Basé à Hong Kong en tant que Chief Executive pour la région Asie-Pacifique Moyen-Orient, Miguel Zaldivar est spécialisé dans le développement et le financement de projets internationaux. Il compte parmi ses clients les gouvernements de la République Dominicaine, de l'Équateur, du Honduras, du Panama et du Venezuela, ou encore l’AES, American Airlines, la Central American Bottling Corporation, Mitsubishi, Koch, Spotify, Tidewater, Walmart, ainsi que les compagnies pétrolières étatiques du Mexique, du Venezuela et d'Équateur, Pemex, PDVSA, PetroEcuador et PetroAmazonas. Il a mené des financements de projets transfrontaliers complexes avec la Banque de développement Chinoise, la Banque Européenne d'Investissement, Goldman Sachs International, la BID, la SFI, la Japan Bank of International Cooperation et l'Eximbank de Russie, et de nombreuses autres institutions financières internationales.

Par ailleurs, il a notamment développé la pratique Latino- Américaine du cabinet pendant de nombreuses années, codirigé la pratique Infrastructure, Energie, Ressources Naturelles et Projets, et siégé au Board. 

« Miguel a un engagement de longue date envers la firme et a une idée claire de ses priorités en tant que CEO, notamment le service au client, les investissements et développement dans nos marchés clés, la collaboration au sein du partenariat, tout en maintenant notre rentabilité et en favorisant la diversité et l'inclusion », commente Leopold Von Gerlach, président du conseil d'administration de Hogan Lovells.

Cette recommandation est soumise à un vote de confirmation de la part des associés, dont les résultats devraient être annoncés au plus tard en décembre 2019.