UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

"Ces avocats assassinés, emprisonnés, persécutés dans le monde en 2018"

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'édition 2018 de l'ouvrage "Ces avocats assassinés, emprisonnés, persécutés dans le monde" a été publiée par l'Institut des droits de l'Homme des avocats européens (IDHAE), préfacée par le bâtonnier de l'ordre des avocats de Genève, Grégoire Mangeat et introduit par le Président de l'IDHAE, Bertrand Favreau.

L'Institut des droits de l'Homme des avocats européens (IDHAE) publie son ouvrage "Ces avocats assassinés, emprisonnés, persécutés dans le monde en 2018".

L'IDHAE regroupe les barreaux d'Amsterdam, d'Athènes, de Berlin, de Bruxelles, de Genève et de Luxembourg, les Instituts des droits de l'Homme des barreaux de Paris et de Bordeaux ainsi que l'UFTDU de Rome, l'IUA et l'ADE.

Cet ouvrage est un rapport de la situation des avocats dans le monde en 2018 qui met en exergue le danger qui pèse sur eux dans l'exercice de leur mission. En effet, ces professionnels de la défense font l'objet de multiples atteintes : restrictions d'exercer, sanctions, menaces, emprisonnements, disparitions ou encore assassinat de ceux qui exercent la défense des plus démunis, notamment les prisonniers politiques ou les membres des organisations non gouvernementales (ONG).

Dans ce rapport, l'IDHAE met en lumière le travail de 379 avocats qui, dans chaque continent, contribuent en toute indépendance à ce que la justice soit rendue aux prisonniers politiques, aux lanceurs d'alerte ou encore aux défenseurs des droits humains, souvent au détriment de leur sécurité, de leur vie ou de leurs libertés.

Selon les chiffres recensés dans cet ouvrage, 136 avocats sont persécutés en Turquie, 43 au Mexique dont 36 tués. En Egypte, des avocats sont arrêtés par dizaine depuis 2016. La situation est si préoccupante qu'elle a conduit la fondation "The day of endangered lawyer" à consacrer, en collaboration avec d'autres organisations d'avocats dont l'IDHAE, la Journée de l'avocat en danger du 25 janvier 2018 à ce pays.

Dénombrant, cette année encore, plus de 100 avocats tués à travers le monde, l'IDHAE appelle dans ce rapport à la vigilance et à l'aide pour ces avocats, fortement attachés à la défense.