UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

"Third", revue de décryptage de la révolution numérique

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Parallel Avocats lance "Third", la première revue dédiée au décryptage de la révolution numérique.

Gratuite et disponible en téléchargement sur www.third.digital, la revue "Third" est un lieu unique de réflexions sur les enjeux juridiques de l’économie numérique. Cette initiative d’Arthur Millerand et Michel Leclerc (Parallel Avocats) a mobilisé près de 5 ans d’expérience, acquise aux côtés d’entreprises innovantes et de recherches sur le numérique, notamment dans le cadre de leur blog "Droit du Partage". Avec ce numéro "zéro" de Third, ils partagent leurs analyses juridiques et leur vision du cadre règlementaire en construction pour les plateformes.

"Le changement est devenu la norme. Le numérique est une véritable révolution industrielle et tout change à son contact : nos manières de consommer, de produire, d’interagir et de travailler. Les mutations à l’œuvre, aussi profondes que transversales, bouleversent l’économie, la technologie, le rapport au travail, la société et l’ordre juridique. Il est donc impératif de conduire des réflexions de fond pour penser notre avenir", commente Arthur Millerand, associé fondateur.

Au cœur de cette révolution numérique, se trouve la plateforme car elle est à la fois le symbole économique de cette nouvelle économie et l’objet de droit au cœur du cadre règlementaire en construction. Les plateformes numériques agrègent des communautés grâce à des outils technologiques en vue de la vente, la location ou partage d’un bien ou de la fourniture d’un service, ce qui permet d’adresser des segments de marchés jusqu’alors délaissés, tels que la livraison du dernier kilomètre ou les services entre particuliers.

"Nous constatons que le numérique fait émerger des opportunités économiques formidables dans tous les secteurs. Dans ce numéro de Third, nous prenons l’exemple du transport car il est le plus caractéristique des mutations en cours avec ses avancées époustouflantes (la mobilité partagée), ses conflits retentissants (taxis, VTC...), ses incertitudes (la protection sociale des chauffeurs indépendants) et ses défis à venir (la mobilité autonome)", souligne Michel Leclerc, associé fondateur.

En 2013, les fondateurs de Third ont commencé à s’impliquer dans le numérique alors que le cadre juridique était aussi lapidaire qu’incertain. Leur livre "Économie Collaborative & Droit - Les clés pour comprendre" (FYP Éditions, janvier 2016) a été la première occasion de faire un état des
lieux complet sur les mutations juridiques provoquées par le numérique. Avec le lancement de Third en mai 2018, les associés de Parallel Avocats souhaitent partager leur compréhension des enjeux et leur vision du futur afin de contribuer au développement de ce secteur clé de notre économie.

« Nous souhaitons que Third soit un lieu d’échange et de réflexions pour tous ceux qui s’intéressent à la révolution numérique. Loin des clichés de l’avocat qui jargonne et tient des propos obscurs, nous nous situons dans une logique de partage d’informations techniques et d’open law. Les numéros à venir contiendront des contributions extérieures (interviews et articles d’acteurs du numérique) : le succès de Third dépendra de la participation active de l’écosystème » précise Michel Leclerc.

Ce numéro "zéro" se focalise sur l’émergence du droit des plateformes numériques et sur l’évolution de la règlementation du transport de personnes et de marchandises. L’objectif est de souligner l’importance des bouleversements causés par l’émergence de ces nouveaux acteurs mais également de rendre compte de 5 années de travaux de recherches sur le numérique.

"Le lancement de Third est un véritable challenge, tant sur son format que son mode de diffusion, uniques au sein du secteur. Nous lançons ce projet novateur car nous sommes convaincus que la révolution numérique impose de penser le système dans son ensemble. En donnant la parole aux acteurs du secteur, nous souhaitons qu’ils puissent partager leurs ambitions et leurs analyses sur cette révolution, qui tend à changer nos vies", s’enthousiasme Arthur Millerand.

La revue Third sera publiée deux fois par an.