Louboutin : exclusivité de l’utilisation de la semelle rouge obtenue

Propriété intellectuelle / industrielle
Outils
TAILLE DU TEXTE

La semelle rouge des chaussures Louboutin a été reconnue comme élément constitutif de la marque permettant à celle-ci de bénéficier de l’exclusivité de son utilisation. En effet, c’est cet élément qui permet à la clientèle d’identifier les produits de la marque.

En 2013, la société de maroquinerie Kesslord avait commercialisé des chaussures à semelles rouges. Après plusieurs échanges avec la marque Louboutin, Kesslord avait assigné la société Louboutin devant le tribunal de grande instance de Paris pour demander la nullité de la marque. Le tribunal de grande instance de Paris avait rejeté la demande de Kesslord. Le 17 mai 2018, la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement du TGI. Elle a relevé que "la marque figurative française n° 3869370 de Christian Louboutin répond aux conditions" (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne