UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

De l'usage parodique d'une oeuvre

Propriété intellectuelle / industrielle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Peut être qualifiée de parodie ne portant pas une atteinte disproportionnée aux intérêts légitimes de l’auteur, la reproduction partielle, en couverture de magazine, d'une sculpture de buste de Marianne, utilisée en tant que métaphore humoristique du naufrage prétendu de la République et destinée à illustrer le propos d'un article.

La veuve d'un sculpteur, déclarant être investie de l’ensemble des droits patrimoniaux et moraux de l'artiste, a assigné en contrefaçon l'éditeur d'un hebdomadaire pour avoir publié sur sa couverture un photomontage reproduisant partiellement une de ses œuvres, un buste de Marianne symbolisant la République française, sous le titre "Corporatistes intouchables, tueurs de réforme, lepéno-cégétistes... Les naufrageurs - La France coule, ce n’est pas leur problème". La (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne