UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Mises en demeure du CSA : date limite de validité ?

Médias
Outils
TAILLE DU TEXTE

En l'absence de changement de circonstances de fait ou de droit, une mises en demeure du CSA n'est pas limitée dans le temps.

Dans un arrêt du 17 décembre 2018, le Conseil d’Etat considère qu'il ne résulte ni d'aucun texte ni d'un principe général que les mises en demeure adressées aux titulaires d'autorisation d'exploiter des services audiovisuels auraient une validité limitée dans le temps.En conséquence, un requérant, qui ne se prévaut d'aucun changement de circonstances de fait ou de droit, n'est pas fondé à soutenir que des mises en demeure datant des 12 juin 2012 et 24 juillet 2013 sont trop anciennes pour permettre au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de lui infliger une sanction en octobre 2017. En outre, le Conseil d'Etat précise qu'une mise en demeure consécutive à un manquement permet (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne