UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Conseil supérieur du notariat : Jean-François Humbert élu président

Notaire
Outils
TAILLE DU TEXTE

Jean-François HUMBERT est le nouveau Président du Conseil supérieur du notariat (CSN).

Jean-François HUMBERT, 61 ans, notaire à Paris, a été élu Président du Conseil supérieur du notariat (CSN) au cours de l’Assemblée générale qui s’est déroulée le 23 octobre 2018.

« Je souhaite ardemment une profession indépendante qui s’agrandit, une profession reconnue et respectée qui est utile à tous, clients comme pouvoirs publics, une profession unie et solidaire qui garantit à tous ses membres, sans  exception, un espace de développement et d'épanouissement. », a-t-il déclaré.

Décidé à « renforcer l’unité de la profession, sans se laisser enfermer dans des cadres trop rigides », Jean-François Humbert entend souligner l’identité propre au notariat. Cette identité suppose une compréhension et une assimilation par tous du statut d’officier public, qui repose sur un socle solide de valeurs d’intérêt général partagées entre le notariat et ses partenaires publics. Dans ce contexte, les notaires doivent viser l’excellence technique au service des Français.

Un deuxième chantier sera tourné vers le développement. Les notaires doivent diversifier leurs activités dans le respect de leur identité, et renouveler leur gamme de services et la manière de les rendre. « Il faut placer nos clients au sommet de nos priorités » affirme le nouveau Président du CSN. La médiation, comme mode alternatif de règlement des conflits, sera un exemple d’axe de développement à privilégier, tout comme les modes de prévention des différends. « En Europe, pourquoi ne pas imaginer un acte électronique à distance européen ?» interroge le nouveau président. Sur le plan international, le CSN doit continuer à accompagner l’évolution du droit dans les pays émergents, et contribuer à la politique française d’influence par le droit à travers le Monde.

Enfin, le troisième chantier stratégique pour les deux prochaines années sera de préparer le notariat de demain. Selon Jean-François Humbert, « notre formation initiale comme permanente doit être attrayante ; elle doit répondre aux besoins de nos futurs confrères et de leurs collaborateurs, les préparer pour les prochaines décennies aux évolutions de la société ainsi qu’aux nouveaux modes d’organisation des patrimoines ».

A propos de Jean-François Humbert 

Il était Premier Vice-Président du Conseil supérieur du notariat en charge des affaires internationales et des TIC de 2016 à 2018.
Marié et père de quatre enfants, il est notaire associé à Paris depuis 1989.
Jean-François Humbert a été membre de la Chambre des notaires de Paris de 1997 à 2000 ainsi que de 2006 à 2010. Il en deviendra Président de 2008 à 2010.
De 1998 à 2004, il intègre les membres du jury du concours de création d’offices.
Délégué de la cour de Paris au Conseil supérieur du notariat de 2000 à 2004 puis Vice-Président du CSN de 2002 à 2004, il rejoint, en 2004, l’Institut d’études juridiques au Conseil supérieur du notariat en tant que Président.
Il a également été Président du CRIDON de Paris de 2011 à 2015.
Enfin, depuis 2014, il représente les notaires de la Cour de Paris au Conseil supérieur du notariat.

Il sera accompagné de six membres du Bureau, également élus ce jour :

Maître David AMBROSIANO, 48 ans, Premier Vice-Président, notaire à Fontaine (Isère).

Maître Sophie SABOT-BARCET, 47 ans, notaire à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire).

Maître Hélène PERO AUGEREAU-HUE, 46 ans, notaire à Chevreuse (Yvelines).

Maître Jean-Yves CREUSY, 61 ans, notaire à Baume-les-Dames (Doubs).

Maître Rozenn LE BELLER, 47 ans, notaire à Lanester (Morbihan).

Maître Nicolas FANTAUZZI, 39 ans, notaire à Calvi (Haute-Corse).

Présentation du nouveau bureau du conseil conseil supérieur du notariat 2018-2020

David Ambrosiano, premier vice-président

David Ambrosiano, 48 ans, notaire à Fontaine (Isère) a été élu Premier Vice-Président du Conseil supérieur du notariat, en charge des affaires internationales, de la transformation des offices, de l’innovation, du développement et de la qualité.
Il a été Président de la chambre départementale des notaires de l’Isère de 2014 à 2016. Il a également fait partie de la commission des technologies et du numérique du CSN de 2016 à 2018.
Depuis 2016, il représente les notaires de la cour d’appel de Grenoble au Conseil supérieur du notariat.

Sophie Sabot-Barcet, deuxième vice-présidente

Sophie Sabot-Barcet, 47 ans, notaire à Monistrol-sur-Loire (HauteLoire), a été élue Deuxième Vice-Présidente du Conseil supérieur du notariat, en charge des TIC et de la formation des notaires et des collaborateurs.
Sophie SAbot-Bracet a été Présidente de la Chambre départementale des notaires de Haute-Loire de 2012 à 2014 et Présidente de commission lors du 112ème Congrès des notaires de France en 2016 à Nantes. Elle a également fait partie de la commission des Technologies et du numérique du CSN de 2016 à 2018.
Depuis 2016, elle représente les notaires de la cour d’appel de Riom au Conseil supérieur du notariat.

Marie-Hélène Pero Augerau-Hue, porte-parole

Marie-Hélène Pero Augerau-Hue, 46 ans, notaire à Chevreuse (Yvelines), a été élue Porte-Parole du CSN, en charge des questions européennes, de la parité et des relations avec l’Association du Congrès des notaires de France (ACNF).
Marie-Hélène Pero Augerau-Hue  a été Présidente de commission lors du 109ème Congrès des notaires de France en 2013 à Lyon ainsi qu’en 2016 lors du 112ème Congrès à Nantes.
Depuis 2013, elle est membre de l’Institut notarial des collectivités locales. Elle a également fait partie de la commission formation et management du CSN de 2016 à 2018.
Elle représente les notaires de la cour d’appel de Versailles au Conseil supérieur du notariat depuis 2016.

Jean-Yves Creuzy, Trésorier

Jean-Yves Creuzy, 61 ans, notaire à Baume-les-Dames (Doubs) a été élu Trésorier du Bureau du CSN, en charge des affaires économiques, de la carte d’installation, des créations d’offices, des structures d’exercice et des cessions, de la solidarité territoriale du notariat et de la discipline.
Jean-Yves Creuzya été Vice-Président du Conseil régional des notaires de Besançon de 2005 à 2007. Il a été Président de la chambre départementale des Notaires de Doubs de 2008 à 2010. Il a également fait partie du Projet des notaires de France (PNF) de 2010 à 2015, puis de la commission des affaires européennes et du développement international du CSN de 2017 à 2018.
Depuis 2017, il représente les notaires de la cour d’appel de Besançon au Conseil supérieur du notariat. 

Rozenn Le Beller, secrétaire

Rozenn Le Beller, 47 ans, notaire à Lanester (Morbihan), a été élue Secrétaire du CSN, en charge du pôle immobilier, du dossier Accès des notaires au fichier immobilier (ANF) et des relations sociales.
Rozenn Le Beller a été déléguée titulaire de l’Assemblée de liaison entre 2012 et 2017. Elle fut membre de la commission de la communication et de la relation clients au Conseil supérieur du notariat de 2016 à 2018.
Depuis 2016, elle représente les notaires de la cour d’appel de Rennes au Conseil supérieur du notariat.

Nicolas Fantauzzi, membre du bureau

Nicolas Fantauzzi, 39 ans, notaire à Calvi (Haute-Corse), a été élu Membre du bureau du CSN, en charge des affaires juridiques, de l’arbitrage et de la médiation.
Nicolas Fantauzzi a été délégué titulaire de l’Assemblée de liaison de 2012 à 2016. Il fut également membre de la commission formation et management au Conseil supérieur du notariat entre 2016 et 2018.
Depuis 2016, il représente les notaires de la cour d’appel de Bastia au Conseil supérieur du notariat.