UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Granrut devient « Herald »

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

60 ans après sa création, Granrut adopte un nouveau nom et devient Herald. Ce changement de nom s'accompagne d'une nouvelle identité afin de refléter les évolutions récentes et les ambitions pour l’avenir du cabinet.

Le cabinet Granrut, qui a fêté l'an passé son soixantième anniversaire, a bâti sa renommée dans le domaine du contentieux des affaires au service des entreprises et des institutions publiques et privées.

Au cours des dernières années, le cabinet s'est développé avec une forte expansion de certains pôles d’activités (M&A, private equity, restructuring, droit des nouvelles technologies) et par l’accroissement de l’activité de conseil.

Au-delà de son activité traditionnelle en contentieux des affaires, le cabinet s’est ainsi doté de nouvelles compétences et domaines d’expertise, et déploie désormais son activité au sein du réseau international GGI auquel il appartient.

En 15 ans, le cabinet a doublé ses effectifs puisqu’il compte désormais 16 associés et 39 collaborateurs.

Herald

Aussi, le cabinet a décidé de changer de nom et d'identité visuelle pour mieux coller à cette réalité.

Granrut a donc choisi de devenir Herald.
Ce choix correspond à un parti pris fort, celui de faire disparaître l’homme au profit de l’entreprise : un changement de nom synonyme de repositionnement, tout en conservant les valeurs du cabinet et son histoire.

« C'est une vraie étape pour le cabinet. Ce changement de nom s'inscrit dans une logique : nous avons fêté l'année dernière les 60 ans du cabinet. nous avons un cabinet pérenne et en même temps un cabinet qui a énormément évolué ces dernières années sur ces expertises. Le cabinet est résolument tourné dans tous les domaines du droit des affaires. Granrut véhicule une image de contentieux en droit des affaires. Or, aujourd'hui 50% de l'activité du cabinet est du conseil, du corporate - des activité quis n'existaient pas il y a 60 ans. Cette évolution s'est traduite par un besoin de changement, de repositionnement qui impliquait un changement de nom. C'est un passage à une nouvelle étape qui permet de refléter à la fois la tradition du cabinet et ce qu'il est désormais aujourd'hui à savoir un cabinet de spécialistes en droit des affaires dans tous les domaines.», explique Emmanuelle Cardon, Associée, Herald. 

Expertise, excellence, engagement, écoute, créativité : tels sont les objectifs, partagés par l’ensemble des associés et leurs équipes, portées par ce nouveau nom. « L'ambition d'Herald est de poursuivre l'histoire que le cabinet Granrut a écrit depuis 1957 tout en marquant des nouveautés notamment l'ancrage dans les métiers du conseil. Le cabinet était connu historiquement pour ses activités contentieuses. Aujourd'hui, on veut montrer qu'Herald est un cabinet qui marche sur ses deux jambes : qui fait du contentieux mais aussi les activités liées au conseil et notamment au corporate et au M&A, et toutes les activités dont nos clients entreprises ont besoin. L'avenir d'herald est de continuer sa croissance dans ces secteurs , de s'ancrer et de poursuivre sa visibilité sur les métiers du conseil.», conclut Vincent Siguier, Associé gérant, Herald

Arnaud Dumourier (@adumourier)