UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Gide soutient la deuxième édition du projet 3,2,1 de la Fondation Ardian, en faveur d'entrepreneurs issus de milieu modeste

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Gide est partenaire pour la deuxième année consécutive du projet 3,2,1 (anciennement Ardian Lab), projet pour l'entrepreneuriat lancé par la Fondation Ardian en mai 2017 et mené par Eugène-Henri Moré.

gideL’enjeu de 3,2,1 est de faciliter la réussite d’entrepreneurs issus de milieu modeste et dépourvus de réseau et de ressources suffisantes en les formant, coachant et en créant un écosystème capable de les accompagner jusqu'à la création de leur entreprise.

A la fin de cette formation gratuite de six mois, les candidats présentent leur projet devant le comité d’investissement 3,2,1, dont fait notamment partie Dominique Senequier, présidente d’Ardian.

Pour cette deuxième édition du programme, près de 100 candidats ont soumis leur projet avant d'être auditionnés par une équipe du programme. Huit entrepreneurs issus de milieu modeste ont finalement été sélectionnés. Ils ont été accompagnés et coachés pendant 8 mois par un collaborateur d’Ardian et des entreprises partenaires, dont Gide sur les aspects juridiques, pour les aider à mûrir les différents volets de leur projet entrepreneurial. Outre Gide, les partenaires du programme comprenaient le cabinet Archery Consulting, 8Advisory et Egée.

Le jury du Comité d’Investissement, composé de Dominique Senequier (Ardian, Présidente d’Ardian), Yann Bak (Ardian, président de la Fondation Ardian), Eugène-Henri Moré (ENID3, directeur du programme 3,2,1), Candice Brenet (Ardian), Laurent Foata (Ardian), Amir Sharifi (Ardian), Salima Saa (Membre du Board de la Fondation) a décerné plusieurs prix allant de 500 à 25.000 euros, pour financer et accompagner ces projets d'entreprenariat, dont un projet de marque de maroquinerie, un projet de marque de vêtement haut de gamme responsable et Made In France, et un service de Home Organizing en Ile-de-France.

Dans le cadre de son programme Pro Bono, Gide a mis en place une équipe transversale composée de 15 avocats coachant les candidats sur les différents aspects de leur projet entrepreneurial (création d'entreprise, fiscalité, droit social, protection intellectuelle, droits des nouvelles technologies et des données personnelles. Menée par Alexis Pailleret (associé), cette équipe regroupait Christian Nouel (associé), Camille d'Angerville, Marie-Sophie Chevreteau, Amandine Coulomb, Donald Davy, Marguerite Drouard, Sophie Gillard, Margaux Glinkowski, Aurélie Pacaud, Elena Piotrowski, Maxime Redon, Pauline Schaeffer, Charline Schmit et Harold Turot.

Yann Bak, Président de la Fondation Ardian, déclare : "Ce projet correspond à l’ADN d’Ardian car notre métier est de nous associer à des entrepreneurs de talent et de les aider à développer leur entreprise. Avec 3,2,1 nous avons le même objectif. Les candidats ne sont pas forcément dans un environnement favorable à la création d’entreprise, ne disposent pas des connaissances, du réseau ou des méthodes nécessaires. Avec ce projet, nous leurs donnons davantage de chances de réussir."